Définition du conflit fémoro-acétabulaire

le conflit entre fémur et cotyle ou concept de conflit fémoro-acétabulaire:

Le conflit de hanche est une pathologie survenant lors des mouvements de grande amplitude et donc le plus souvent chez des sportifs.

On décrit habituellement deux types de conflits de hanche:

    • le conflit par effet came
Dans ce cas il existe une bosse osseuse (« bump » anglo-saxon) sur le col du fémur qui vient buter sur la paroi de la cavité articulaire du bassin entrainant une raideur de hanche par blocage mécanique mais aussi des douleurs. Dans les formes chroniques il s’y associe des lésions cartilagineuses et une arthrose de hanche (coxarthrose)
    • le conflit par effet tenaille
Plus rarement une malformation de la cavité articulaire du bassin peut entraîner un conflit. Une protrusion (cavité trop profonde) ou bien une mauvaise orientation de cette cavité (rétroversion acétabulaire) donnent un blocage de hanche par obstacle mécanique.

les lésions labrales

Le labrum est un fibrocartilage de consistance ferme et élastique, inséré sur le pourtour de la cavité acétabulaire. Des désinsertions ou des fissurations peuvent apparaître lors des conflits de hanche, ces lésions doivent être réparées dès que possible.
Ces lésions traumatiques sont à distinguer des lésions symptomatiques de vieillissement de la hanche survenant dans l’arthrose et qui ne nécessitent pas de traitement particulier.

 

Quels symptômes?

    • Douleurs du pli de l’aine chez un patient jeune et sportif
    • Douleurs lors des mouvements de flexion et dans certaines positions
    • Craquements
    • Blocages de hanche
    • Parfois le diagnostic de pubalgie ou de tendinite des adducteurs a pu être posé par erreur

Quel bilan radiologique?

    • Le bilan radiographique standard est le plus souvent normal
    • Le Profil de Dunn montre une bosse ou une anomalie de la cavité acétabulaire
    • L’IRM ou L’artroscanner précisent les lésions du labrum et du cartilage

Traitement chirurgical du conflit

L’arthroscopie permet de traiter efficacement les lésions du labrum, de supprimer la bosse (osteoplastie du col du fémur) et au besoin de retoucher la paroi de la cavité acétabulaire (acétabuloplastie).

Le résultat est bon si le traitement est effectué précocement, la reprise du sport est aussi rapidement possible. Lorsque les lésions sont anciennes surviennent des anomalies cartilagineuses et une coxarthrose qui conduisent le plus souvent, lorsque la gêne est importante, à une prothèse de hanche.


L’information mise à disposition sur le site vise à soutenir et non à remplacer la relation entre un patient et son médecin.

Dernière modification de cette page : 31 mai 2018