Récupération rapide après chirurgie de la hanche

Principes

Depuis trois ans le Docteur Fouilleron propose à tous ses patients opérés d’une prothèse totale de hanche, une gestion peri-opératoire optimale de manière à améliorer la rapidité de récupération et le confort du patient. Cette philosophie repose sur un axe de coopération chirurgien-anesthésiste-réanimateur.

Plus de 500 patients ont ainsi été opérés par le Dr Fouilleron avec cette techniques. La récupération fonctionnelle nécessaire afin de pouvoir regagner le domicile prend généralement un à trois jours. L’implication du patient et sa détermination sont indispensables si l’on veut obtenir un résultat à la hauteur.

En pré-opératoire

Le patient est informé des objectifs et des moyens pour y parvenir. La consultation avec le Docteur Fouilleron est un moment privilégié ou sont définis les objectifs en fonction de l’âge et des possibilités du patient ainsi que les principes de l’intervention, la technique chirurgicale qui sera choisie et le type d’anesthésie.

La consultation de pré-anesthésie est obligatoire et permet d’expliquer au patient les possibilités d’anesthésie en fonction de l’état de santé et le traitement anti-douleur qui sera mis en place. Le Docteur Fouilleron travaille avec une équipe d’anesthésites spécialisés dans ce domaine.

Quelques jours avant l’opération, le patient participe à la réunion d’éducation thérapeutique. Cette réunion permet d’aborder tous les aspects de l’intervention et de l’hospitalisation grâce à l’intervention du chirurgien, d’un médecin anesthésiste spécialisé, du kinésithérapeute et de l’infirmière responsable du service.

En per-opératoire

La technique d’anesthésie loco-régionale par Rachis-anesthésie (proche d’une peridurale) permet au patient de supporter l’intervention sans aucune douleur tout en évitant les effets indésirables de l’anesthésie générale. Une perfusion de médicaments relaxants et sédatifs est généralement proposée aux patients stréssés et anxieux. En cas d’impossibilité de réaliser cette anesthésie loco-regionale ou en cas d’opposition du patient une anesthésie générale est faite.

En post-opératoire

Le patient est installé en chambre après le retour du bloc opératoire, le personnel soignant veille à son confort, aide à l’habillement et le prépare en vue de débuter la rééducation.

La kinésithérapie débute dès que les effets de l’anesthésie ont disparu. Le patient commence par s’installer en bord de lit, puis se lève à l’aide de deux cannes avant de débuter la marche. Il faut surveiller l’absence de vertige lors de ce premier lever, il est donc important que le patient ne le fasse pas seul.

Une fois ces exercices réalisés le patient peut alors commencer à marcher seul avec les béquilles. Il n’y a pas de durée minimum d’utilisation des béquilles, tout dépend du seuil de douleurs et du ressenti du patient. A chaque étape l’équipe médicale sera là pour vous conseiller.

La sortie

La sortie est validée par l’équipe médicale, Elle s’effectue entre un et trois jours après l’opération, sous conditions de douleurs bien contrôlées par le traitement médical et d’une récupération suffisante (marche autonome et escaliers).

L’information mise à disposition sur le site vise à soutenir et non à remplacer la relation entre un patient et son médecin.

Dernière modification de cette page : 25 septembre 2014